VIDEO. Hollande : "Florence, vous êtes la bienvenue dans votre pays"

Francetv info

Le chef de l'Etat a "salué la décision de la Cour suprême du Mexique", ajoutant que "la France remerci(ait) tous ceux qui, au Mexique comme dans notre pays, se sont engagés pour que la vérité et la justice prévalent".

François Hollande, a estimé mercredi 23 janvier qu'avec la libération immédiate de Florence Cassez décidée par la Cour suprême du Mexique, "une période particulièrement douloureuse pren(ait) fin". Le chef de l'Etat a "salué la décision de la Cour suprême du Mexique", ajoutant que "la France remerci(ait) tous ceux qui, au Mexique comme dans notre pays, se sont engagés pour que la vérité et la justice prévalent".

Le président, qui a appelé la mère de Florence Cassez sitôt la décision connue, selon son entourage, a dit que "ses pensées" allaient à la Française emprisonnée depuis plus de sept ans, "à sa famille et à ses proches". "Pour eux, comme pour tous ceux qui se sont mobilisés pour notre compatriote, c'est une période particulièrement douloureuse qui prend fin", a-t-il poursuivi.

La Cour suprême du Mexique a décidé la libération immédiate de la Française Florence Cassez en raison de la violation de ses droits fondamentaux dans la procédure ayant conduit à sa condamnation à 60 ans de prison pour enlèvements.Trois juges sur cinq de la première chambre de la Cour suprême ont voté en faveur de la libération immédiate de la Française

Vous êtes à nouveau en ligne