Une famille porte plainte contre le SAMU après le décès d'un de leur proche

FRANCE 2

Une famille a porté plainte contre le SAMU après le décès d'un proche suite à une longue agonie. Les explications de France 2.

Sa famille est effondrée. Éric Martin, 48 ans, est décédé le 13 avril 2015 à l'issue d'une longue agonie. Ses proches ont décidé de porter plainte contre le SAMU pour "non-assistance à personne en danger", car le service a refusé d'intervenir dans la nuit malgré l'insistance de sa mère chez qui il vivait.
"Je leur ai expliqué qu'il ne pouvait plus respirer, qu'il avait les yeux qui se révulsaient par moment (...) ils m'ont dit : 'comment ça ? À 48 ans il ne peut pas se déplacer tout seul pour expliquer son cas ?' Je leur ai dit qu'il ne pouvait plus parler, mais elle m'a répondu 'voyez ce que vous pouvez faire' et elle a raccroché", témoigne à France 2 Jeanne Martin.

Mauvaise évaluation?

Après un second malaise cardiaque, le SAMU envoie une ambulance privée, mais un changement de bouteille à oxygène fait encore perdre du temps. Il est finalement pris en charge par le SAMU, mais décède peu après à l'hôpital.
"On aimerait que la justice soit faite pour que ça aide les autres personnes", ajoute sa soeur Nathalie Faucon. La direction de l'hôpital dont dépend le SAMU va essayer de comprendre ce qu'il s'est passé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne