Procès : tué pour un portable

France 2

Mardi 7 juin s'ouvrira le procès de quatre personnes accusées du meurtre d'Alexandre Junca. Retour sur l'affaire.

Le meurtre d'Alexandre Junca, 13 ans, tué sauvagement pour le vol de son portable, avait choqué la ville de Pau en 2011. À l'époque, il avait fallu trois semaines pour que les équipes de recherche retrouvent enfin son corps. Quatre accusés devront s'expliquer à partir de mardi devant la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques. 

De la perpétuité à trois ans de prison 

Depuis cinq longues années, les parents de l'enfant sont dans l'attente de ce procès. Mardi, face aux accusés, sa mère, Valérie Lance, dira ce qu'elle ressent. "Du mépris, de la colère, de la haine. C'est des gens, pour moi, qui ce ne sont même pas des personnes. C'est des monstres", confie celle qui affirme vouloir voir et être vue des meurtriers de son fils. Les quatre accusés encourent des peines allant de la perpétuité à trois ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne