Procès du flash-ball : 18 mois de prison requis avec sursis

France 3

18 mois de prison ont été requis contre un policier marseillais, auteur d'un tir de flash-ball mortel. Les faits remontent à 2010.

Après six ans de procédure, Xavier Crubezy était face aux juges ce samedi 28 janvier à Marseille (Bouches-du-Rhône), pour homicide involontaire. La justice reproche à ce policier marseillais, la mort de Mustapha Ziani. En 2010, ce résident d'un foyer de travailleurs blesse un voisin avec un couteau. Des policiers interviennent, l'homme semble être dans un état de démence et jette une tasse de café sur le visage du policier. Xavier Crubezy tire avec son flash-ball avec une distance inférieure aux sept mètres réglementaires. Le lendemain, la victime meurt d'un accident cardiaque.

"Une analyse objective et juste" selon l'avocat de la victime

Le policier a expliqué devant les juges avoir tenté de calmer l'homme, en vain. Il regrette son geste : "Je n'ai pas tiré pour tué", déclare-t-il. Pour le procureur, la réponse était disproportionnée. Une peine de 18 mois de prison avec sursis est requise. L'avocat de la fille de Mustapha Ziani exprime son soulagement. "Il y a eu une analyse objective et juste de la situation", a assuré Me Chehid Selmi. Le tribunal rendra publique sa décision le 3 mars 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne