Octuple infanticide : ouverture du procès de Dominique Cottrez

FRANCE 2

Cette mère comparait devant les assises du Nord pour avoir tué huit de ses enfants. Une équipe de France 2 revient sur les faits.

C'est la plus grave affaire d'infanticide en France. Dominique Cottrez comparaît dès aujourd'hui, jeudi 25 juin, devant les assises du Nord à Douai. À 51 ans, cette aide-soignante, mère de deux enfants, est accusée d'avoir tué huit de ses enfants à leur naissance. Ni son mari ni ses filles ne se sont aperçus de ses grossesses.

Le 24 juillet 2010, deux cadavres de nourrissons sont découverts dans le jardin d'une maison. Six autres seront découverts dans des sacs-poubelle dans une seconde maison.

Elle comparaît libre

De 1989 à 2007, Dominique Cottrez, souffrant d'une surcharge pondérale, a caché ses huit grossesses. Même si son mari s'est constitué partie civile ce matin, pas question pour lui d'abandonner la mère de ses enfants : "Les gens pourront dire ce qu'ils veulent, c'est mon épouse".

Pour l'avocat de Dominique Cottrez, il ne s'agit pas d'un déni de grossesse, mais d'un déni d'enfant. Après deux ans de détention provisoire, elle comparaît libre à son procès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne