Mort d'Anne-Laure Moreno : sa famille veut faire changer la loi

France 2

Le père de la jeune femme tuée en octobre dernier par un conducteur en état d'ivresse souhaite que ce genre de délit soit requalifié en homicide volontaire.

Elle est décédée à un carrefour de Lyon (Rhône) alors qu'elle rentrait à pied avec une amie. Anne-Laure Moreno, 28 ans, a été fauchée par une voiture folle. Son père s'est engagé dans un combat pour la sécurité routière. L'amie, elle, a survécu, mais ce soir-là, deux des occupants de la voiture fautive, dont le conducteur, se sont enfuis et sont toujours recherchés.

Une marche blanche

Pour Eric Moreno, le père d'Anne-Laure, contrairement à ce que prévoit la loi, l'homicide volontaire doit être reconnu. "Les quatre individus qui étaient dans le véhicule étaient alcoolisés, sous l'emprise de stupéfiants et en excès de vitesse", dénonce-t-il. Aujourd'hui, des relevés d'ADN pourraient permettre d'identifier les coupables. Mais en cas d'homicide involontaire, la loi ne permet pas de consulter le fichier national. "C'est une aberration", tacle Eric Moreno. Une marche blanche est organisée à Lyon ce samedi 3 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne