Mexique : l'ex-compagnon de Florence Cassez attend toujours son procès

Florence Cassez et Israel Vallarta le 9 décembre 2005, lors de la mise en scène de leur arrestation dans le ranch de ce dernier, près de Mexico (Mexique).
Florence Cassez et Israel Vallarta le 9 décembre 2005, lors de la mise en scène de leur arrestation dans le ranch de ce dernier, près de Mexico (Mexique). (REUTERS)

Israel Vallarta, accusé par les autorités mexicaines d'être à la tête d'un gang de ravisseurs, a peu de chances de bénéficier d'une libération dans des conditions similaires. Mais certains le pensent innocent.

S'il est celui par qui les ennuis sont arrivés pour Florence Cassez, certains le croient tout aussi innocent. Il y a cependant peu de chances qu'Israel Vallarta, l'ex-compagnon de la Française, bénéficie d'une procédure similaire à celle qui a conduit à la libération de Florence Cassez, jeudi 24 janvier.

Israel Vallarta, accusé par les autorités d'être à la tête de la bande de kidnappeurs "Los Zodiaco" ("les Zodiaque"), a été arrêté avec la Française en décembre 2005 mais il est toujours en attente de jugement.

Sept ans en prison sans procès...

Si la mise en scène de leur arrestation est une des irrégularités qui ont conduit la Cour suprême mexicaine à décider de la libération de Cassez, la juge de la Cour suprême Olga Sanchez Cordero a écarté l'hypothèse d'une issue similaire pour Vallarta.

"Vallarta est impliqué dans d'autres affaires, et à la différence de Cassez", a-t-elle déclaré, soulignant que les circonstances entourant le dossier Cassez étaient très particulières, le non-respect des droits consulaires notamment ayant pesé dans la balance. "Il ne s'agit pas d'une situation dont peuvent profiter les autres kidnappeurs" de la bande, a déclaré la juge à la presse mexicaine.

Vallarta "est depuis sept ans en prison de haute sécurité" mais "n'a jamais été jugé", a expliqué à francetv info Anne Vagnaauteure de Peines mexicaines, Florence Cassez, Jacinta, Ignacio et les autres (Editions First, 2009). "Nous, le petit groupe de journalistes français qui avons travaillé sur ce cas, pensons que la bande du Zodiaque n’a jamais existé et qu'Israel Vallarta est aussi une victime."

...mais des éléments à charge contre lui

Dans les dossiers de M. Vallarta et des autres membres présumés de cette bande, il y a cependant "des éléments de preuve supplémentaires" par rapport à ceux qui incriminaient Florence Cassez, a souligné au micro de Radio Formula le procureur général Jesus Murillo Karam. Israel Vallarta a avoué avoir participé à ces kidnappings, même s'il s'est rétracté plus tard en affirmant que ses aveux avaient été obtenus sous la torture.

En outre, il est accusé dans une autre affaire d'enlèvement après qu'une jeune femme l'eut identifié comme son ravisseur, et deux de ses frères ainsi que deux de ses neveux sont soupçonnés par la justice d'avoir participé à des kidnappings.

Une source proche de sa famille a indiqué à l'AFP que son avocat attendait pour l'heure que la Cour suprême "dévoile les éléments" du dossier Cassez pour éventuellement les exploiter lors du procès.

Vous êtes à nouveau en ligne