Meurtre d'Élodie Kulik : le procès s'ouvre à Amiens

France 3

En janvier 2002, le corps d'Élodie Kulik était retrouvé calciné dans un champ. La jeune femme a été violée et assassinée. Le procès du suspect s'ouvre jeudi 21 novembre à Amiens (Somme), 17 ans après les faits.

Depuis 17 ans, Jacky Kulik s'est juré de retrouver l'assassin de sa fille et de le faire comparaître devant la justice. Qui a sauvagement assassiné Élodie Kulik, une nuit de janvier 2002, au bord d'une route entre Amiens et Péronne (Somme) après l'avoir agressée et violée ? Il aura fallu des années d'enquête pour remonter jusqu'à Willy Bardon. Pour le père d'Élodie et ses avocats, sa culpabilité ne fait aucun doute.

Trahi par sa voix ?

Parmi les charges qui seront examinées par la cour d'assises, il y a un enregistrement de l’appel au secours d'Élodie Kulik, lancé au téléphone quelques instants avant d'être tuée. On y entendrait furtivement la voix de Willy Bardon, mais le suspect, qui comparait libre aux côtés de ses avocats, affirme que cette voix n'est pas la sienne. "Scientifiquement, il n'y a pas de preuve et ensuite je pense qu'on est plus sur du ‘qu'en dira-t-on’ qu'autre chose", affirme son avocat, Me Stéphane Dacquo. Le procès est prévu pour durer jusqu'au 6 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne