Procès du meurtre d'Aurélie Fouquet : le verdict se fait attendre

France 3

La jeune policière municipale avait été tuée après un braquage avorté à Villiers-sur-Marne. 22 ans ont été requis à l'encontre de Rédoine Faïd, le cerveau présumé.

Aurélie Fouquet avait été tuée après être intervenue sur un braquage à Villiers-sur-Marne le 20 mai 2010. Cela fait maintenant plus de douze heures que les jurés sont entrés en délibéré. L'avocate générale avait requis des peines allant de trois à trente ans de réclusion criminelle à l'encontre de sept des accusés et 22 ans à l'encontre de Rédoine Faïd, considéré comme le cerveau dans cette affaire, raconte Nathalie Perez, envoyée spéciale au palais de justice de Paris pour France 3.

Pas de coupable désigné

Les accusés n'ont cessé de nier leur implication dans cette affaire et la famille d'Aurélie Fouquet est désarmée depuis le début de l'enquête. Sa mère ne se fait plus d'illusions. "Le plus triste c'est que je ne saurai jamais qui a assassiné ma fille", a confié Elisabeth Fouquet à Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne