Meurtre de la policière Aurélie Fouquet : les huit braqueurs rejugés en appel

FRANCE 3

Aurélie Fouquet avait été tuée lors d'un braquage avorté en 2010. Le procès en appel des huit braqueurs débute ce mardi 27 février après-midi.

C'est toute une famille qui était présente ce mardi 27 février au matin pour ce second procès au palais de justice de Paris. Huit ans après la mort d'Aurélie Fouquet, la douleur est intacte. En mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), un braquage tourne mal. Deux policiers municipaux prennent en chasse les malfaiteurs ; ces derniers tirent à bout portant sur les fonctionnaires. Aurélie Fouquet, 26 ans, est tuée sur le coup. Interpellés, six des braqueurs sont jugés en 2016 et condamnés à des peines allant de un à 30 ans de réclusion.

Les accusés ont tous nié avoir tiré sur la policière

Aujourd'hui, même si l'un des protagonistes a été retrouvé en Algérie et condamné pour le meurtre de la jeune policière, la famille attend toujours des réponses. Au cœur de ce procès, le très médiatique Redoine Faïd. Condamné pour plusieurs braquages et pour évasion, il a toujours clamé son innocence. En première instance, il a été condamné à 18 ans de réclusion. Les accusés ont toujours tous nié avoir tiré sur Aurélie Fouquet, ils ont même nié leur participation à ce braquage en 2010. Aujourd'hui, les familles n'attendent pas de révélations fracassantes, mais bien que les peines prononcées en première instance soient les mêmes dans ce procès en appel qui devrait durer jusqu'au 13 avril prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne