DIRECT. Procès du meurtre d'Aurélie Fouquet : 22 ans requis contre le braqueur Redoine Faïd

Redoine Faïd devant les assises de Paris, le 1er mars 2016.
Redoine Faïd devant les assises de Paris, le 1er mars 2016. (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCETV INFO)

La policière municipale Aurélie Fouquet est morte au cours d'une fusillade après le braquage raté d'un fourgon blindé, en 2010. Après le réquisitoire lundi, le verdict est attendu mercredi.

C'est la fin du procès devant la cour d'assises de Paris, où sont jugés neuf hommes pour le braquage raté d'un fourgon blindé à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), en 2010, qui s'est soldé par la mort de la policière municipale Aurélie Fouquet. L'avocate générale, Maryvonne Caillibotte, a requis 22 ans de prison contre le braqueur multirécidiviste, Redoine Faïd, lundi 11 avril. Plus tôt, elle s'est adressée aux jurés en expliquant qu"il n'y avait pas eu de révélations pendant le procès". Tout au long des audiences, les accusés se sont murés dans le silence. 

Un acquittement et de la prison ferme. L'avocat général requiert l'acquittement de George Mosheh, huit ans pour William Mosheh et Olivier Garnier, 22 ans pour Redoine Faïd, 25 ans pour Malek Khider, 30 ans pour Baba, Hideur etTracoulat.

Redoine Faïd clame son innocence. Cerveau présumé du braquage, il a répété à de nombreuses reprises avoir tiré un trait sur son "passé délinquantiel" à l'époque des faits.

 Un procès où règne la loi du silence. Seul un accusé a reconnu avoir participé à la fusillade de Villiers-sur-Marne. Mais, lors de son interrogatoire, cet homme, Malek Khider, a refusé de donner des noms.

Vous êtes à nouveau en ligne