Meurtre d'Aurélie Fouquet : des condamnations, mais toujours pas de nom

Ce premier procès n'aura pas permis d'identifier l'auteur du tir qui a été fatal à la jeune policière municipale en 2010. 

Les huit accusés ont tout nié. Aucun ne s'est désigné comme étant celui qui a fait feu sur Aurélie Fouquet en mai 2010. Après 12 heures d'attente et de lourdes condamnations, la mère d'Aurélie Fouquet ne sait toujours pas qui a assassiné sa fille. "Nous continuons à mener un combat pour avoir la vérité", a déclaré Élisabeth Fouquet, mère de la jeune policière municipale.

Un nouveau procès

Deux condamnations de 15 et 20 ans pour le meurtre de la jeune femme et des peines de cinq à 10 ans pour complicité de meurtre ainsi que 18 ans de réclusion à l'encontre de Redoine Faïd. Sa proximité avec les malfaiteurs et son passé de braqueur ont convaincu la cour qu'il était le cerveau de l'opération. "Il interjettera dès demain", a affirmé son avocat. Il y aura donc un nouveau procès et peut-être de nouvelles révélations sur ce braquage raté qui s'est soldé par la mort d'une jeune mère de famille qui venait d'avoir 26 ans.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne