Passé à tabac pour avoir défendu un couple en 2016, Marin reçoit la Légion d'honneur

Marin, 20 ans, arrive accompagné d\'une proche au palais de justice de Lyon, le 3 mai 2018, pour le procès de son agresseur.
Marin, 20 ans, arrive accompagné d'une proche au palais de justice de Lyon, le 3 mai 2018, pour le procès de son agresseur. (JEFF PACHOUD / AFP)

Emmanuel Macron lui a remis l'insigne. Ce jeune étudiant s'était interposé alors qu'un adolescent s'en prenait à un couple en train de s'embrasser devant un centre commercial.

Il avait été violemment agressé fin 2016 à Lyon pour avoir défendu un couple qui s'embrassait dans la rue. Marin, jeune étudiant, a reçu, vendredi 1er mars, l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur des mains du chef de l'Etat, Emmanuel Macron. 

Cet étudiant avait été frappé avec une béquille près de la gare Part-Dieu, après avoir défendu un couple pris à partie par un groupe de jeunes. Son agresseur a été condamné à sept ans et demi de prison en mai 2018. Plongé dans le coma durant deux semaines, il avait réussi à en sortir. Mais il souffre aujourd'hui encore de "lourdes séquelles physiques, neurologiques et psychologiques", souligne l'association La Tête haute, créée en février 2017 en soutien à Marin et pour financer ses frais médicaux.

"Marin. Voilà le prénom de cette immense leçon de courage et de dignité que nous honorons ce soir", a salué dans un tweet, vendredi soir, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, présent à la cérémonie à l'Ëlysée.

Vous êtes à nouveau en ligne