Justice : Patrick Henry n'est pas autorisé à sortir de prison

FRANCE 3

La Cour d'appel de Paris a rejeté la nouvelle demande de libération conditionnelle de Patrick Henry.

Les juges de la Cour d'appel de Paris ont des doutes sur la capacité de Patrick Henry à se réinsérer. Ils ont donc refusé sa demande de libération conditionnelle. Ils ont estimé qu'il "n'était pas prêt à sortir de prison et qu'il devait effectuer un travail sur lui même".

Un monstre pour l'opinion publique

Il y a 40 ans, le crime de Patrick Henry avait horrifié toute la France. Le petit Philippe Bertrand avait disparu à la sortie de l'école. Au téléphone, un mystérieux ravisseur exigeait une rançon. Patrick Henry était à l'époque un voisin, un ami de la famille. Suspecté par les enquêteurs, il avait clamé son innocence et répondu avec un aplomb qui plus tard, l'avait fait passer pour un monstre auprès de l'opinion publique. Au moment où il donne certaines de ces interviews, le corps de l'enfant étranglé se trouve déjà sous le lit d'une chambre d'hôtel du centre de Troyes (Aube). Patrick Henry échappera de peu à la guillotine et sera condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne