Justice : des policiers condamnés pour avoir blessé des manifestants au Flash-Ball

Cette vidéo n'est plus disponible

Ce vendredi 16 décembre, trois policiers ont été condamnés à des peines de prison avec sursis. Ils avaient blessé des manifestants à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en 2009.

Ce vendredi matin 16 décembre, trois policiers ont été reconnus coupables de violences volontaires et condamnés à de la prison avec sursis, ils risquent la révocation. Les faits remontent au 9 juillet 2009. Ce jour-là, les policiers interviennent à Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour déloger un squat. Ils font usage de leur Flash-Ball, six blessés sont à déplorer.

Des armes imprécises

Devant le tribunal, les policiers plaident la légitime défense, une version balayée par le procureur et une victoire pour les victimes. "Ce qui s'est passé ici au tribunal est exceptionnel et important", explique Joachim Gatti, victime d'un tir de Flash-Ball. Depuis la mise en service du LBD40 et du Flash-Ball, deux lanceurs de balle de défense considérés comme imprécis, une association a recensé un total de 42 blessés et un décès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne