"Il y avait quelque chose à faire avant", reproche une victime de l'accident au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille

Le 12 octobre 2011, une collision, entre un camion et un train, s\'était produite à un passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille sur la ligne entre Rennes et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)
Le 12 octobre 2011, une collision, entre un camion et un train, s'était produite à un passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille sur la ligne entre Rennes et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) (MAXPPP)

Le procès de la collision entre un poids lourd et un train à Saint-Médard-sur-Ille (Ille-et-Vilaine) s'ouvre à partir de lundi, à Rennes. L'accident, en 2011, avait fait trois morts et 61 blessés, dont Marie-Annick Guerche, à présent tétraplégique.  

Le procès de la collision entre un poids-lourd et un TER à Saint-Médard-sur-Ille (Ille-et-Vilaine) s'ouvre de lundi 16 avril à Rennes. Le chauffeur du camion, ainsi que SNCF Mobilités et SNCF Réseau, comparaissent pour homicides et blessures involontaires. L'accident, en 2011, avait fait trois morts et 61 blessés, dont Marie-Annick Guerche, à présent tétraplégique, qui a livré son témoignage à France Bleu Armorique.   

Un combat pour la vie

Le 12 octobre 2011, à 17H17, un train Rennes-Saint-Malo et un camion entraient en collision au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille. Dans le TER, Marie-Annick Guerche, qui rentre du travail, figure parmi les passagers grièvement blessés. Maire de la commune d'Hirel à cette époque, elle est depuis paraplégique. Aujourd'hui, le regard de Marie-Annick est à la fois porteur de tristesse et de détermination. Bloquée dans son fauteuil roulant, elle raconte ses 15 jours de coma, ses 16 mois d’hospitalisation et son combat victorieux pour la vie, sans se lamenter. "Je vais bien", affirme-t-elle d'une voix ferme, précisant qu'elle a toujours beaucoup de soins, notamment des séances de kiné. En revanche, elle a perdu son indépendance.

Je peux faire beaucoup de choses toute seule, mais j’ai besoin d’une tierce personne tous les jours. Le matin pour me lever, le soir pour me coucher. Je suis vraiment dépendante.Marie-Annick Guerche, blessée lors de l'accident de Saint-Médard-sur-Ille en 2011

Bien entourée par sa famille, Marie-Annick Guerche a pu reprendre progressivement une vie sociale. Une fois par semaine, elle se rend à Rennes, en voiture, pour son travailler.

L'accident : un partage de responsabilités

Après les douleurs et l'hospitalisation, le procès relève d'une nouvelle épreuve pour Marie-Annick Guerche. 

J’ai un peu peur de voir le chauffeur, même si à mon avis il n’est pas le seul responsable. Je pense que la SNCF est aussi en partie responsable.Marie-Annick Guerche

Partie civile dans ce procès, Marie-Annick Guerche souligne que "ce n’était pas le premier accident à Saint-Médard, c’était le quatrième". "Il y avait quelque chose à faire avant", souffle-t-elle. 

L'ancienne maire d'Hirel, contrainte d'abandonner son mandat après l'accident, a toutefois tenu et réussi à rester conseillère municipale.   

L'accident mortel au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille à l'heure du procès - un reportage de Loïck Guellec
--'--
--'--