Haute-Savoie : pendant son procès pour détournement de fonds publics, une ex-maire avale des médicaments et est hospitalisée

L\'extérieur du tribunal d\'Annecy (Haute-Savoie, le 27 novembre 2015. 
L'extérieur du tribunal d'Annecy (Haute-Savoie, le 27 novembre 2015.  (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Le parquet a requis à son encontre 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende.

Sylvie Gillet de Thorey, ancienne maire de Meythet (Haute-Savoie) a été évacuée du tribunal d'Annecy après avoir avalé des médicaments pendant son procès, a indiqué le parquet, vendredi 2 novembre, confimant une information du Dauphiné. La justice lui reproche d'avoir détourné 79 000 euros entre mai 2010 et décembre 2012.

L'ex-édile socialiste, qui était aussi conseillère régionale et vice-présidente du conseil régional, était jugée pour détournement de fonds publics, abus de confiance et faux et usages de faux. Le parquet a requis à son encontre 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende.

Mais juste après la lecture des réquisitions de la procureure, Sylvie Gillet de Thorey s'est précipitée à l'extérieur de la salle. "Je ne peux pas entendre tout ça. Tout est faux", a-t-elle dit avant d'avaler des médicaments, en larmes. Les pompiers sont intervenus et l'ont hospitalisée. 

Vous êtes à nouveau en ligne