Gironde : le gérant d'une épicerie musulmane condamné pour discrimination

La devanture de l\'épicerie \"De l\'Orient à l\'Occident\", à Bordeaux (Gironde), qui était réservée aux hommes certains jours et aux femmes femmes le reste de la semaine.
La devanture de l'épicerie "De l'Orient à l'Occident", à Bordeaux (Gironde), qui était réservée aux hommes certains jours et aux femmes femmes le reste de la semaine. (FRANCE 3 AQUITAINE)

Jean-Baptiste Michalon, 25 ans, a écopé de deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende.

Le gérant d'une épicerie musulmane été condamné pour discrimination par le tribunal correctionnel de Bordeaux (Aquitaine), a rapporté Le Monde, lundi 25 avril. Il a écopé de deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende, précise le quotidien, et songe à faire appel. 

En juin 2015, France 3 Aquitaine révèle que son épicerie située Saint-Michel, à Bordeaux, était réservée aux "frères" les "lundi, mercredi, jeudi… vendredi" et aux "sœurs" les "mardi, samedi, dimanche".

L'Imam lui-même, Tareq Oubrou, a du mal à comprendre la démarche : "On n'a jamais vu ça même à l'époque du phophète", assure t-il, rapporte France 3 Aquitaine.

Le gérant de 25 ans est né sous le nom de Jean-Baptiste Michalon. Mais désormais, il s'appelle Yahya. Il s'est converti à l'islam en 2012. Il s'est récemment installé à Bordeaux avec sa femme, une ancienne esthéticienne. Née sous le nom de Jessica, elle s'est convertie et s'appelle désormais Soumaya.

Vous êtes à nouveau en ligne