VIDEO. Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Francis Heaulme jugé 28 ans après

France 2

Les familles des deux enfants assassinés espèrent enfin connaître la vérité avec ce quatrième procès d'assises qui s'ouvre, lundi 31 mars, à Metz. Le tueur en série Francis Heaulme est dans le box des accusés.

Près de vingt-huit ans après le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz, leurs familles espèrent enfin connaître la vérité avec ce quatrième procès d'assises qui s'ouvre, lundi 31 mars, à Metz. Le tueur en série Francis Heaulme sera dans le box des accusés"C'est le procès de la dernière chance", estime Gabrielle Beining. Le 28 septembre 1986, son fils Cyril, 8 ans, était assassiné à coups de pierres sur un talus bordant une voie de chemin de fer à Montigny-lès-Metz, avec un copain du même âge, Alexandre Beckrich. 

"C'est mon Cyril qui me fait tenir, qui me donne toutes ces forces, pour que je me batte, pour que je sache la vérité", ajoute-t-elle, au bord des larmes. Les parents d'Alexandre Beckrich "appréhendent ce procès qui va raviver des blessures", confie leur avocat, Thierry Moser. Mais eux aussi "ont l'espoir d'arriver enfin à la vérité".

Patrick Dils acquitté dans cette affaire

Jusqu'à présent, la vérité dans ce dossier n'a cessé de se dérober. En 1987, les enquêteurs croient avoir trouvé le coupable quand ils arrachent des aveux à Patrick Dils, un adolescent de 16 ans fragile et introverti. Patrick Dils sera condamné deux fois pour ce double meurtre, à la perpétuité en 1989, puis à vingt-cinq ans de réclusion en 2001, avant d'être définitivement acquitté en 2002, au bout de quinze ans de prison.

Entendu comme témoin aux deux derniers procès de Patrick Dils, Francis Heaulme, déjà condamné pour neuf meurtres, avait été mis en examen en 2006 dans cette affaire, mais avait bénéficié d'un non-lieu l'année suivante, faute de charges estimées suffisantes. Francis Heaulme a finalement été renvoyé devant les assises de la Moselle, du fait de la ténacité de Gabrielle Beining, seule à avoir fait appel de ce non-lieu, et après une nouvelle instruction retenant de nouveaux éléments à charge contre lui.

Vous êtes à nouveau en ligne