Disparition d'Anaïs Guillaume : l'enquête relancée par la découverte d'un corps ?

france 3

Des ossements ont été retrouvés dans l'affaire de la disparition d'Anaïs Guillaume, jeune femme de 21 ans disparue en 2013 et dont le corps n'a jamais été retrouvé.

C'est une affaire oubliée, celle d'Anaïs Guillaume. Depuis 2013, le corps de cette jeune femme de 21 ans n'a jamais été retrouvé. Son ancien petit-ami a été condamné à 22 ans de réclusion criminelle. Mais lundi 28 octobre, des ossements ont été retrouvés sur un terrain appartenant au condamné à Fromy, dans les Ardennes. Une pelleteuse s'activait ainsi pour relancer une affaire qu'on croyait résolue. Les enquêteurs se demandent si les ossements sont ceux d'Anaïs Guillaume. Si sa voiture avait été retrouvée brûlée dans une forêt en Belgique, son corps ne l'a jamais été.

"Les coupables de la disparition d'Anaïs sont toujours en liberté"

Très vite, l'enquête s'oriente vers l'ex-compagnon d'Anaïs, qui avait acheté de la chaux, un produit très corrosif, quelques jours avant la disparition de la jeune femme. Autre indice, il aurait lui-même envoyé un message avec le téléphone d'Anaïs pour la faire croire en vie. En 2016, l'agriculteur est mis en examen et incarcéré. Mais en septembre 2019, une lettre anonyme sème le doute. "Les coupables de la disparition d'Anaïs sont toujours en liberté. (...) Le tas de fumier que les flics ont fouillé y était toujours, elle a été enterrée avec de la chaux vive dessous, et y est toujours", peut-on y lire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne