Condamnation de Ratko Mladic : le "Boucher des Balkans" crie sa colère

FRANCE 2

Mercredi 22 novembre, le général des Serbes en Bosnie, Ratko Mladic, a été condamné à la prison à vie pour génocide et crimes contre l'humanité. "Le boucher des Balkans" entend faire appel.

Le regard du général Ratko Mladic est arrogant face à la cour de La Haye, aux Pays-Bas. Mercredi 22 novembre marque la fin du tribunal pénal international pour l' ex-Yougoslavie. Car, après 16 ans de cavale et cinq ans de procédure judiciaire, le "Boucher des Balkans" a été condamné à la prison à perpétuité pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Mais l'accusé n'était pas présent au moment de l'annonce de la sentence. Il s'est emporté face à la cour quelques instants auparavant.

Ratko Mladic ne concède pas sa culpabilité

"Je suis très énervé parce que tout ce que vous dites, ce sont des mensonges, allez vous faire voir", a lancé Ratko Mladic. En Bosnie-Herzegovine, à Srebrenica, les familles des victimes exultent. C'est ici que le général a ordonné le pire massacre de la guerre de Bosnie-Herzégovie, lors duquel 8 000 hommes ont été tués. "On a passé notre vie à prouver qu'un génocide avait eu lieu", a déclaré une proche de victime. Le général serbe n'a jamais concédé une once de culpabilité, et il va faire appel de sa condamnation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne