Besançon : l'anesthésiste laissé libre sous contrôle judiciaire

France 2

Soupçonné au total de 24 cas d'empoisonnements sur des patients, le Dr Péchier échappe à la détention. Il a cependant été placé sous contrôle judiciaire.

Cette nuit à Besançon (Doubs), les avocats du Dr Péchier viennent d'obtenir la remise en liberté de l'anesthésiste, après sa mise en examen hier soir. "Il nous semblait fondamental qui le docteur Frédéric Péchier puisse rester libre pour sa famille, c'est tout ce qui lui reste. On lui a pris son travail, sa vie professionnelle, il ne lui reste plus que cette liberté et c'était essentiel de la conserver", explique Me Randall Schwerdorffer, avocat de l'anesthésiste. Le docteur Péchier a interdiction à comparaitre à Besançon et de se rendre dans les deux cliniques où il exerçait.

17 cas supplémentaires

Comme lors de sa précédente mise en examen en 2017, il ne pourra exercer le métier d'anesthésiste en France. Ce praticien de 47 ans, décrit comme un professionnel habile, par le procureur de la République de Besançon, a été accusé jeudi 16 mai de 17 cas supplémentaires d'empoisonnements, dont 7 mortels. Il y a deux ans, il avait déjà été mis en examen pour des soupçons d'empoisonnement de 7 patients dont deux sont décédés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne