Anesthésiste de Besançon : libre sous contrôle judiciaire

FRANCE 2

Frédéric Péchier a été libéré sous contrôle judiciaire. Il est mis en examen pour 17 nouveaux cas d'empoisonnement.

Vendredi 17 mai, vers 4 heures du matin, le docteur Péchier est sorti soulagé de sa nuit devant les juges au tribunal de Besançon (Doubs). Il reste libre, sous contrôle judiciaire, malgré sa mise en examen pour 17 nouveaux empoisonnements présumés et contre les réquisitions du procureur. Jeudi 16 mai, l'épouse du médecin est venue le soutenir, pour elle, comme pour ses avocats, il n'est pas un empoisonneur en série. "Nous défions quiconque dans ce dossier de nous apporter une preuve évidente de l'implication du docteur Péchier dans un quelconque empoisonnement", a déclaré Me Randall Schwerdorffer.

Les familles en colère

Les victimes présumées de l'anesthésiste et leurs familles ne comprennent pas pourquoi il reste libre. "À ce stade, elles ont le sentiment, peut-être à tort, mais c'est leur sentiment, qu'elles ne sont pas entendues", estime Me Frédéric Berna. Les parents de Teddy, 4 ans, qui a survécu, sont en colère également. Il fait partie des 17 nouveaux cas mis à jour après deux ans d'enquête. Libre sous contrôle judiciaire depuis sa première mise en examen, le docteur Péchier a respecté toutes ses obligations. Le parquet va faire appel de son maintien en liberté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne