Privatisation de la FDJ : que compte faire l'État de ce pactole ?

France 3

La Française des jeux doit bientôt voir certaines de ses parts appartenant à l'État français être privatisées. Quand ? Combien ? Et surtout, quel est le projet de l'État derrière ? On fait le point.

En quête d'argent, l'État a décidé de vendre une grande partie de ses parts dans la Française des jeux (FDJ). Quand ces actions seront-elles mises en vente ? "Ce sera pour le 7 novembre prochain", explique en plateau Julien Cholin. Et de détailler : "L'État qui détient 72% de la FDJ n'en conservera que 20%. C'est donc plus de la moitié du capital de l'entreprise qui sera mise en vente, dont une partie destinée au grand public".

90 millions d'euros de dividende annuels

Et de renchérir : "Vous aurez donc jusqu'au 20 novembre si vous voulez acheter des actions de la Française des jeux. Le gouvernement n'a pas précisé quel sera le prix de l'action, mais il voudrait qu'il reste abordable pour le plus grand nombre". L'objectif de l'État est de récupérer au moins un milliard d'euros. "De l'argent qui servira à rembourser la dette et à financer des projets liés aux nouvelles technologies", précise encore Julien Cholin. Toutefois, les opposants à la privatisation de la FDJ y voient avant tout un manque à gagner pour l'État. Celui-ci récupérait environ 90 millions d'euros de dividendes versés chaque année par la FDJ. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne