Handball : plainte des avocats des frères Karabatic contre la police

Les frères Karabatic s\'échauffent avant le match entre le PSG et Montpellier, le 30 septembre 2012 à Paris. 
Les frères Karabatic s'échauffent avant le match entre le PSG et Montpellier, le 30 septembre 2012 à Paris.  (HUMBERTO DE OLIVEIRA / MAXPPP)

La défense des cinq joueurs montpelliérains a également fait appel des conditions de contrôle judiciaire. 

HANDBALL - PARIS SUSPECTS – Ils contre-attaquent. Les avocats des cinq joueurs de Montpellier mis en examen pour "escroquerie" dans l'affaire des soupçons de match de handball truqué avaient beaucoup critiqué les méthodes de la police dans cette affaire. Jeudi, les conseils des frères Karabatic, Jean-Robert Phung et Eric Dupond-Moretti, sont passés à l'action : ils ont déposé une plainte contre la police judiciaire (PJ) pour "menace et acte d'intimidation commis envers un avocat en vue d'influencer son comportement", rapporte, vendredi 5 octobre, le Midi Libre.

L'affaire concerne Me Corbier, un de leurs collaborateurs. L'avocat explique dans le quotidien avoir "été pris à partie par les policiers présents, qui ont tout tenté pour que mes clients renoncent à leur droit au silence". Selon lui, les enquêteurs "se sont amusés à interrompre les interrogatoires toutes les deux minutes, pour essayer de convaincre mes clients de parler dès que j’avais le dos tourné".

Les conditions du contrôle judiciaire contesté

La défense a également fait appel des conditions du contrôle judiciaire, rapporte vendredi 5 octobre une source judiciaire. 

Cette action vise à lever la mise au chômage technique de Nikola Karabatic, Luka Karabatic, Primoz Prost, Dragan Gajic et Issam Tej. Les joueurs ont en effet interdiction d'entrer en contact avec les autres mis en examen ainsi que des membres du club du MAHB. Une audience à huis-clos est prévue à la mi-octobre pour statuer sur cet appel.

 

Vous êtes à nouveau en ligne