Ivre, un étudiant urine sur un tableau du XVIIe siècle dans un musée

Une exposition au musée des Beaux-Arts d\'Angers (Maine-et-Loire), le 18 mai 2004.
Une exposition au musée des Beaux-Arts d'Angers (Maine-et-Loire), le 18 mai 2004. (FRANK PERRY / AFP)

Victime d'une envie pressante, un étudiant visiblement éméché a uriné sur une toile exposée au musée des Beaux-Arts d'Angers (Maine-et-Loire), rapporte "Ouest France".

Son envie pressante va-t-elle lui coûter cher ? Un étudiant ivre a uriné, jeudi 27 novembre, sur une toile du XVIIe siècle exposée au musée des Beaux-Arts d'Angers (Maine-et-Loire), rapporte Ouest France.

Quelques gouttes et des éclaboussures

Depuis dix ans maintenant, l'établissement culturel organise une ouverture nocturne annuelle dédiée aux étudiants. C'est lors de cette soirée qu'un jeune homme, visiblement éméché, s'est soulagé sur une toile du peintre flamand Theodoor van Thulden.

"Je suis persuadée qu'il ne voulait pas viser la toile directement, assure la directrice des musées d'Angers, Ariane James-Sarazin, à Ouest France. Heureusement, seules quatre ou cinq gouttes ont atterri sur le cadre, avant d'éclabousser le bas droit de la toile sur quelques millimètres seulement."

Une toile estimée à près de 50 000 euros

L'estimation des dégâts est en cours, explique le quotidien régional, qui précise que le prix de la toile avoisinerait les 50 000 euros. L'étudiant a, lui, été placé en garde à vue après avoir passé la nuit en cellule de dégrisement.