Isère : une fillette de 10 mois découverte morte dans une pouponnière, la tête coincée dans les barreaux

La structure d\'accueil d\'urgence \"La courte échelle\", à Jardin (Isère). 
La structure d'accueil d'urgence "La courte échelle", à Jardin (Isère).  (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

Une fillette de 10 mois est morte vendredi soir dans une structure d'accueil d'urgence en Isère. Elle a été retrouvée dans son lit, la tête coincée entre les barreaux. Une enquête a été ouverte.

Un bébé de 10 mois a été retrouvé mort, vendredi 7 avril, dans une pouponnière à Jardin, près de Vienne (Isère), indique France Bleu Isère ce mardi. La fillette a été retrouvée inanimée dans son lit, la tête coincée entre les barreaux. Une enquête est ouverte. Une autopsie devrait permettre de déterminer précisément la cause du décès.

Quatre salariés présents au moment du drame

La fillette avait été confiée, en juillet dernier, sur décision judiciaire, à la structure d'accueil d'urgence "La Courte échelle" à Jardin. Selon France Bleu, au moment des faits, quatre salariés étaient présents pour surveiller l'unité des moins de 4 ans et celle des 4-11 ans. Immédiatement, le personnel a tenté de réanimer le bébé et a prévenu les secours. Le décès de la fillette a été constaté peu avant 21 heures vendredi.

Le lit était aux normes

Selon les premiers éléments de l'enquête, le lit du bébé était aux normes, une autopsie devrait permettre de déterminer comment la fillette est morte.

Une fois le décès constaté, dans la foulée, une partie du personnel a été entendu. Le directeur général de l'association Œuvre de Saint-Joseph qui gère la structure sera entendu prochainement. Joint par France Bleu, Azedinne Beghidja évoque "une équipe sous le choc, très affectée et qui restera marquée par ce drame". Une cellule psychologique a été mise en place.

La pouponnière "La Courte échelle" a ouvert ses portes à Jardin en juillet 2003. La structure prend en charge 20 enfants jusqu'à 11 ans et emploie 32 personnes.

Vous êtes à nouveau en ligne