Indre-et-Loire : un octogénaire tue sa compagne après 68 ans de vie commune

Une camionnette de gendarmerie. (photo d\'illustration) 
Une camionnette de gendarmerie. (photo d'illustration)  (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / RADIO FRANCE)

L'homme de 86 ans n'aurait pas supporter de voir rentrer sa femme très affaiblie d'une longue hospitalisation. 

Un homme de 86 ans a été placé en garde à vue pour féminicide ce dimanche 24 mai à Francueil, près de Bléré en Indre-et-Loire, rapporte France Bleu Touraine. Il aurait tué sa compagne de 84 ans, après 68 ans de vie commune, avant de tenter de se suicider. Ce retraité n'est pas connu des services de gendarmerie. Le couple vivait paisiblement sans enfant. Une autopsie du corps de la victime aura lieu lundi.

Lors de sa garde à vue, le suspect a donné sa version des faits. Sa conjointe âgée de 84 ans sortait de quelques semaines d'hospitalisation pour un problème grave de santé. Elle était rentrée au domicile lourdement affaiblie. Ne supportant pas cette situation, son conjoint aurait pris la décision de mettre fin à leurs jours communs. Il aurait d'abord ouvert des bouteilles de gaz sans pouvoir arriver à ses fins. Il aurait ensuite pris une carabine qui ne fonctionnait pas, puis un fusil de chasse avec lequel il aurait frappé sa conjointe à coups de crosse. Enfin, la présence d'une corde non loin des faits atteste qu'il aurait envisagé de se suicider.

Vous êtes à nouveau en ligne