Indre-et-Loire : au cours d'une mission d’intérim, deux collègues découvrent... qu'ils ont le même père

Trésor, 32 ans, et Patelvy, 24 ans, ont découvert qu\'ils étaient demi-frères en discutant pendant une mission d\'intérim à Amboise (Indre-et-Loire).
Trésor, 32 ans, et Patelvy, 24 ans, ont découvert qu'ils étaient demi-frères en discutant pendant une mission d'intérim à Amboise (Indre-et-Loire). (BORIS COMPAIN / RADIO FRANCE)

Les deux hommes, qui ne se connaissaient pas, ont découvert qu'ils étaient demi-frères au cours d'une mission d'intérim à Amboise (Indre-et-Loire), raconte France Bleu Touraine, jeudi soir.

L'histoire, rapportée par France Bleu Touraine jeudi 14 septembre, est insolite. Elle se déroule, lors du printemps, en Indre-et-Loire. Patelvy, 24 ans, et Trésor, 32 ans, sont envoyés en mission d'intérim à Amboise par l'agence Temporis de Tours. Pendant plusieurs jours, les deux hommes échangent simplement les politesses d'usage. C'est après plusieurs jours que Trésor et Patelvy se mettent à discuter un peu plus. Au fur et à mesure des échanges, ils se rendent compte qu'ils ont en commun leur nationalité congolaise.

L'échange de photos se révèle décisif

Les discussions finissent par aboutir sur l'échange de photos d'enfance. C'est à cet instant que Patelvy et Trésor se découvrent un point commun : leur père. "Il y a des photos qui ont été prises de part et d'autre quand on était petit et sur lesquelles on nous voit chacun avec notre père. Et, c'est le même homme", témoigne Trésor auprès de France Bleu Touraine.

À cet instant-là, Patelvy n'en revient pas : "Je me suis dit que c'était un truc de fou, mais j'étais très heureux." Lorsqu'ils ont su, "c'était comme un coup de foudre. Une joie immense que je ne peux pas expliquer", poursuit Trésor. Son demi-frère Paterlvy partage ce bonheur : "Je n'avais pas de famille ici, maintenant j'en ai une."

Le hasard ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Depuis 5 ans, les deux hommes vivent à quelques rues l'un de l'autre, à Tours, sans le savoir. Trésor et Patelvy envisagent d'aller, prochainement, au Congo pour annoncer leur incroyable découverte à leur père.

Vous êtes à nouveau en ligne