Inconnue de l'A10 : le mystère résolu trente ans après

France 2

Grâce aux prélèvements ADN, les autorités ont pu résoudre le mystère de la mort d'une fillette de 4 ans, dont le cadavre avait été retrouvé près de l'A10.

Elle avait été surnommée "l'inconnue de l'autoroute A10", une fillette de 4 ans, retrouvée morte et mutilée, dont on ne connaissait ni le nom ni le prénom. Mardi 12 juin, ses parents, d'origine marocaine, ont été placés en garde à vue, à Orléans (Loiret). En août 1987, le corps de la fillette est découvert par des agents de l'autoroute, sur le bas-côté de l'A10, entre Paris et Tours (Indre-et-Loire). Son visage présentait de nombreuses traces de coups et de brûlures, notamment au fer à repasser.

La science a relancé l'enquête

Cependant, les gendarmes ne disposaient que de peu d'indices et ont lancé un gigantesque appel à témoin dans toute la France. La photo de la fillette a été placardée dans 65 000 écoles et a été placardée dans les lieux publics. L'an dernier, c'est la science qui a relancé l'enquête. Dans une autre affaire, l'ADN d'un homme est prélevé, et le fichier national des empreintes génétiques est formel : cet ADN correspond à celui d'un des frères de la fillette.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne