Rouen : douleur et incompréhension un an après l'incendie d'un bar

France 2

Émotion à Rouen (Seine-Maritime) des familles et des proches des victimes qui ont trouvé la mort dans l'incendie du bar le Cuba Libre. Un an après le drame, la douleur et la colère sont toujours palpables.

Des bougies, des fleurs et des images en hommage aux 14 jeunes décédés il y a un an dans l'incendie du bar au Cuba Libre. L’émotion pour les parents, les amis, les proches, 150 personnes venues se recueillir en t-shirt blanc à l'effigie d'Ophélie, la jeune fille qui fêtait ses 20 ans ce soir-là. La nuit du 5 août 2016, l'anniversaire d'Ophélie a lieu au sous-sol de l'établissement. Sur le gâteau, des bougies, des feux d'artifice dont les étincelles atteignent le plafond.

14 personnes prises au piège

En quelques minutes, la pièce s'enflamme et les invités paniquent. l'issue de secours est verrouillée, 14 personnes sont prises au piège. "Pourquoi cette porte était fermée ? Pourquoi on a laissé faire ces gens ?", s'interroge Rémy Hubert, le père d'une des victimes. L'enquête l'a pointé, aucune des normes de sécurité n'était respectée. Mis en examen pour homicide involontaire, les deux propriétaires du bar devraient être jugés au début de l'année prochaine.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne