Risques d'incendie : les calanques et 16 autres massifs fermés vendredi 12 juillet dans le Var et les Bouches-du-Rhône

Un canadair en intervention le 3 septembre 2003 près de La Garde-Frenet dans le massif des Maures (Var).
Un canadair en intervention le 3 septembre 2003 près de La Garde-Frenet dans le massif des Maures (Var). (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Le retour du Mistral rend le risque d'incendie "sévère". 

En raison du risque d'incendie et du retour du mistral, de nombreux massifs des Bouches-du-Rhône et du Var seront fermés aux randonneurs vendredi 12 juillet, ont annoncé les préfectures des départements concernés.

Randonnées et travaux forestiers interdits

Le risque d'incendie étant jugé sévère, plusieurs massifs des Bouches-du-Rhône sont interdits d'accès toute la journée du vendredi 12 juillet : la Montagnette, Rougadou, les Alpilles, Chambremont, la Colline de Barjaquets, l'Artois, la Côte Bleue, les Calanques, la Marcouline et le Cap Canaille. De même, les travaux forestiers, qui pourraient entraîner un départ de feu, ne sont pas autorisés.

Concernant le Var, le Massif des Maures, la Corniche des Maures, les Îles d'Hyères, les Monts Toulonnais, la Sainte-Baume, le Haut-Var et le Centre-Var sont interdits d'accès, en raison du "risque d'incendie très sévère", selon la préfecture.

Ce début d'été a été marqué par une série d'incendies. Mercredi 10 juillet encore, un incendie a détruit une trentaine d'hectares de végétation dans la zone industrielle de Vitrolles (Bouches-du-Rhône).

Vous êtes à nouveau en ligne