Pompier blessé par balle à Etampes : "C'était un guet-apens, on est sous le coup de la colère", réagit le maire

Franck Marlin, maire de la commune d\'Étampes
Franck Marlin, maire de la commune d'Étampes (THOMAS SAMSON / AFP)

Un pompier a reçu une balle dans le mollet lors d'une intervention pour éteindre un incendie sur cette commune de l'Essonne mardi soir. Le maire Franck Marlin dénonce des "dérives inacceptables".

"On est tous sous le coup de l'incompréhension et de la colère", a réagi mercredi 15 juillet sur franceinfo Franck Marlin le député-maire LR d'Etampes (Essonne), où des pompiers en intervention ont été visés mardi soir par des tirs. L'un d'eux a été blessé par balle. Le sapeur-pompier, blessé au mollet, est "moralement très fatigué mais physiquement très fort", a assuré Franck Marlin.

"C'était un guet-apens", a affirmé le maire d'Etampes. "C'est une opération qui était gérée en toute connaissance de cause par les auteurs du feu du véhicule" pour lequel les pompiers ont été appelés. "Un cap a été franchi. C'est gravissime. Il y a des dérives inacceptables", a dénoncé l'élu.

Des actes "d'une petite minorité de salopards"

"Ce sont des actes isolés", "d'une petite minorité de salopards", a ajouté le maire. "On ne peut pas se préparer à ça, quelqu'un qui se cache la nuit, et qui vise le mollet d'un pompier". Une réflexion est en cours pour renforcer la sécurité des pompiers, par exemple en les dotant de gilets pare-balles.

Franck Marlin a ajouté qu'une plainte va être déposée ce mercredi 15 juillet au commissariat d'Etampes.

Vous êtes à nouveau en ligne