Pas-de-Calais : l'hôpital de Berck visé par des incendies criminels

FRANCE 3

Le corbeau, qui depuis des mois s'en prend à l'institut Calot, à Berck (Pas-de-Calais), a mis ses menaces à exécution. Pyromane, il a provoqué l'évacuation des patients et du personnel. Une vingtaine de départs de feu ont été enregistrés hier, vendredi 9 février. Un homme a été placé en garde à vue.

L'hôpital Calot de Berck (Pas-de-Calais) désert aujourd'hui, samedi 10 février : les patients et le personnel, au total 119 personnes, ont dû être évacués, suite à plusieurs départs de feu. Maîtrisés hier, vendredi 9 février, en fin de soirée par les pompiers, ces incendies d'origine criminelle auraient été allumés par une ou plusieurs personnes qui connaissent bien les lieux.

Des courriers anonymes menaçants reçus dernièrement

Benoît Dolle, le directeur du groupe Hopale, qui possède l'établissement, évoque quelqu'un "qui est parfaitement au courant de la géographie des lieux et des mœurs et pratiques de l'établissement, qui a accès à un certain nombre de locaux où des départs de feu ont eu lieu et où un nombre très limité de personnes sont censées pouvoir rentrer". Ces dernières semaines, des courriers anonymes menaçants ont été reçus par l'administration de l'hôpital. Une cellule psychologique a été mise en place pour le personnel et les patients. Ces derniers ont été relogés aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne