Meurthe-et-Moselle : la mutinerie au centre de détention d'Ecrouves est terminée

Le centre de détention d\'Ecrouves. Photo d\'illustration.
Le centre de détention d'Ecrouves. Photo d'illustration. (PATRICE SAUCOURT / MAXPPP)

Une vingtaine de détenus avait bloqué un étage et incendié des matelas, provoquant un important incendie.

La mutinerie survenue en fin d'après-midi, vendredi 17 avril, au centre de détention d'Ecrouves, en Meurthe-et-Moselle, est terminée, a appris franceinfo de source syndicale. Une trentaine de détenus avaient occupé un étage du bâtiment et mis le feu à des matelas. Les flammes s'étaient ensuite propagées en partie à la toiture. Elles ont été éteintes par les pompiers, qui ont pu intervenir sous la protection des forces de l'ordre.

"Tout est rentré dans l'ordre", a indiqué à 23h15 Franck Rassel, secrétaire régional Force Ouvrière pénitentiaire. Les Eris, les équipes régionales d'intervention et de sécurité sont intervenues pour ramener le calme. Selon le syndicaliste, qui se confiait à France Bleu Sud Lorraine : "des grilles et des caméras ont été cassées".  Aucun agent n'est blessé.

Depuis le début du confinement, plusieurs établissements ont du faire face à des mutineries, comme au centre pénitentiaire de Remire-Montjoly, en Guyane, ou à Nice, pour protester notamment contre la fermeture des parloirs.

Vous êtes à nouveau en ligne