DIRECT. Incendies en Haute-Corse : les feux sont contenus, mais 2 000 hectares de végétation ont brûlé

Un bombardier d\'eau survole la zone dévastée par un incendie au Cap Corse (Haute-Corse), samedi 12 août 2017.
Un bombardier d'eau survole la zone dévastée par un incendie au Cap Corse (Haute-Corse), samedi 12 août 2017. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Un homme est soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu, selon le préfet Gérard Gavory. Il a été arrêté et placé en garde à vue à Bastia.

Un homme a été placé en garde à vue dans la nuit à Bastia, en Haute-Corse, où plusieurs feux ont parcouru en quelques heures plus de 2 000 hectares de végétation. "L'homme, soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu à Bastia (vendredi soir) a été arrêté vers 1 heure", a précisé le préfet Gérard Gavory, samedi 12 août.

La situation est stabilisée. Les flammes ne progressent plus sur le front des deux incendies auxquels fait face la Haute-Corse, car la diminution de l'intensité du vent permet aux pompiers de progresser contre les flammes.

Dans le Cap Corse, 1 800 hectares ravagés. L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans le Cap Corse, la pointe nord de l'île, a parcouru 1 800 hectares. Il "ne présente plus une menace pour les habitants", explique la préfecture. Vendredi soir, 150 vacanciers ont été évacués à titre préventif d'un camping de Sisco.

A Manso, des évacuations préventives. Le second sinistre, qui touche la commune de Manso, dans la région de la Balagne, a parcouru 150 hectares. Ce feu de maquis et de forêt, difficilement accessible, "ne progresse plus".

Vous êtes à nouveau en ligne