VIDEO. Canicule : après les incendies dans le Gard, le désarroi des sinistrés

France 2

700 pompiers du Gard ont été mobilisés vendredi 28 juin, confrontés à plus de 60 départs de feu. À Vauvert ou Saint-Gilles, 250 habitations ont été évacuées.

Des maisons totalement incendiées. À Bouillargues, dans les environs de Nîmes. Denis Wagner n'en est pas le propriétaire, mais il a le cœur lourd : "C'est la maison de mon frère, mais c'est comme si c'était la mienne, celle de mes parents a brûlé derrière aussi, il n'y a rien d'autre à dire", s'émeut-il. Les gendarmes ont sauvé les familles qui vivaient ici, en les évacuant. Plusieurs maisons détruites dans le Gard et près de 600 hectares de culture, partis en fumée. Des feux portés par des vents très chauds et une sécheresse extrême de la végétation. Malgré l'intervention des pompiers, un couple a perdu toute sa récolte de roseaux. Un autre agriculteur avait des tomates et des haricots sous ses serres, et il ne reste plus rien.

Des dégâts matériels importants, mais pas de blessés

Incendie aussi dans une usine de carton d'emballages à Sorgues, dans le Vaucluse. Les pompiers ont sauvé l'établissement, mais le feu a eu le temps de traverser l'autoroute. 60 incendies se sont déclarés dans le département du Gard. Malgré les dégâts matériels, des centaines de vies ont été préservées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne