DIRECT. Incendies dans les Bouches-du-Rhône : "situation hors de contrôle" et "feu extrêmement puissant", selon les pompiers

Les flammes continuent leurs ravages près de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), dans la nuit du 10 août 2016.
Les flammes continuent leurs ravages près de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), dans la nuit du 10 août 2016. (BORIS HORVAT / AFP)

Depuis la mi-journée, plusieurs feux se sont déclarés dans le département de l'Hérault et celui des Bouches-du-Rhône, attisés par des vents violents.

Des incendies se sont déclarés, mercredi 10 août, dans le département des Bouches-du-Rhône, attisés par des vents violents. Les pompiers qualifient la "situation hors de contrôle, feu extrêmement puissant". En déplacement dans l'Hérault, Bernard Cazeneuve s'est exprimé sur la situation. Le ministre de l'Intérieur a notamment indiqué que 1 500 pompiers étaient engagés pour lutter contre ces incendies. Suivez la situation dans notre direct. 

L'incendie de Vitrolles a parcouru 2 700 hectares de garrigue, d'herbes rases et quelques espaces boisés du plateau de l'Arbois. De 20 à 25 maisons ont été brûlées.

 Aucun blessé n'est à déplorer parmi les pompiers des Bouches-du-Rhône. Mais une personne souffre de blessures graves à Rognac. Dans l'Hérault où un incendie a parcouru plus de 200 hectares de garrigues près de Gabian, quatre pompiers, dans un véhicule cerné par les flammes,ont été blessés dans l'après-midi au cours de l'intervention, dont trois grièvement. Le feu a été circonscrit peu après 20 heures. 

Des transports perturbés. L'A8 a été coupée, mais la circualtion a repris en milieu de soirée. La circulation est complètement paralysée à l'entrée de Marseille via l'A7. A 19 heures, l'aéroport Marseille Provence à Marignane certains vols commerciaux à l'arrivée ont été déroutés vers d'autres aéroports (Montpellier, Lyon...) afin que les avions de lutte contre les incendies puissent intervenir. 

Des évacuations ont eu lieu dans différents quartiers de Vitrolles, une commune de 35 000 habitants située à trente kilomètres au nord de Marseille. "Entre 6 000 et 8 000" le nombre de personnes affectées par le sinistre rapporte la mairie, dans cinq quartiers, la plupart restant confinées chez elle, les autres, un millier environ, ayant été évacuées, notamment vers trois gymnases. 

Vous êtes à nouveau en ligne