Incendies à Béziers : l'école des Tamaris de Béziers devra être rasée

Une policière devant l\'école des Tamaris à Béziers après l\'incendie, le 1er novembre 2019.
Une policière devant l'école des Tamaris à Béziers après l'incendie, le 1er novembre 2019. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

 Le bâtiment est trop abîmé pour pouvoir être réparé.

L'école des Tamaris de Béziers, qui a été incendiée jeudi 31 octobre, devra être rasée, indique France Bleu Hérault. Les experts estiment que le bâtiment est trop fragilisé pour être rénové.

Tout détruire pour reconstruire

Dès vendredi matin, le maire de Béziers Robert Ménard et les enseignants de l'école étaient très inquiets quant à l'avenir du bâtiment. Lundi 4 novembre, les experts sont formels : l'école des Tamaris ne pourra pas être rénovée. La structure du bâtiment a été bien trop endommagée par les flammes pour envisager de la réparer. Il faut tout détruire pour reconstruire.

17 classes détruites

Cet incendie a détruit 17 classes. 300 élèves se retrouvent lundi matin sans école, ils seront accueillis dans d'autres bâtiments à partir du 12 novembre.

Un adolescent de 15 ans est soupçonné d'avoir mis le feu. Il a été mis en examen dimanche 3 novembre pour "destruction en bande organisée du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime". Il a été placé en détention provisoire.

Vous êtes à nouveau en ligne