Incendie meurtrier à Rouen : la douleur des proches

France 3

Dans la nuit de vendredi 5 à samedi 6 août, 13 personnes sont mortes dans un incendie survenu dans un bar du centre-ville.

Dorine est sous le choc, elle a appris la mort d'Ophélie, une amie proche qui fêtait son anniversaire vendredi 5 août au Cuba Libre et a péri dans l'incendie. Elle a été prise en charge samedi 6 août après-midi par la cellule d'urgence médico-psychologique du CHU de Rouen (Seine-Maritime). Malgré l'écoute proposée, elle est encore bouleversée : "C'est très dur d'accepter qu'on puisse partir aussi jeune et surtout en faisant la fête."

Une cinquantaine de proches prise en charge

Lili a elle aussi perdu une amie dans l'incendie, samedi elle a pu parler longuement aux psychologues et infirmiers du CHU. "Ils nous ont dit qu'on pouvait venir le jour et la nuit si on avait envie de parler, si ça ne va pas ils sont là pour nous." Au total, une cinquantaine de proches a été prise en charge par la cellule de l'hôpital.  Les professionnels conseillent à tous de rester en famille et de s'autoriser à pleurer pour commencer à faire son deuil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne