Incendie meurtrier à Paris : une suspecte au lourd passé psychiatrique

FRANCE 3

Après l'incendie survenu dans le 16e arrondissement de Paris, le profil de la principale suspecte se dessine.

La suspecte se trouve à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris. Ivre et incohérente face aux enquêteurs, la garde à vue de la principale suspecte dans l'incendie de Paris a dû être interrompue. "Si son état de santé n'évolue pas, elle pourra faire l'objet sur décision du préfet de police d'une mesure d'hospitalisation d'office", a indiqué mercredi 6 février Rémy Heitz, procureur de la République de Paris.

Plaintes pour violences

À 40 ans, Essia B. a de lourds antécédents médicaux. Depuis 2009, elle a été internée à 13 reprises en hôpital psychiatrique. "Elle arrêtait, elle rechutait", a mentionné une amie de la suspecte jointe par téléphone. L'incendiaire présumée a également eu affaire à la justice pour des plaintes pour violences, vol et dégradations et violences conjugales. Elles ont toutes été classées sans suite. Des experts psychiatres examineront Essia B. pour déterminer si elle responsable de ses actes pour accéder à un jugement pénal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne