Incendie meurtrier à Paris : le lourd passé psychiatrique de la principale suspecte

FRANCE 3

Après l'incendie meurtrier survenu dans le 16e arrondissement de Paris, une enquête a été ouverte pour destruction volontaire par incendie ayant entrainé la mort.

La principale suspecte dans l'incendie meurtrier de Paris a été placée en garde à vue avant d'être hospitalisée en service psychiatrique mardi 5 février. Le procureur de la République de Paris a lui-même confirmé que cette femme de 41 ans a des antécédents psychiatriques. "Ces dernières années, elle a été internée plus d'une dizaine de fois et au total elle a passé près de cinq ans en hôpital psychiatrique. Elle venait d'ailleurs de quitter la semaine dernière un établissement médical", indique le journaliste Clément Weill-Raynal mercredi midi en direct de la rue Erlanger dans le 16e arrondissement de Paris.

Déjà impliquée dans un autre incendie

L'enquête a révélé que cette femme avait déjà été impliquée il y a trois ans dans une tentative d'incendie volontaire visant une boutique rue d'Auteuil à Paris, dans le même quartier où a eu lieu l'incendie dans la nuit de lundi à mardi. "Tous ces éléments vont bien sûr entrer en ligne de compte pour tenter de déterminer le niveau de responsabilité pénale de cette femme", conclut Clément Weill-Raynal. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne