Incendie : la France demande de l'aide à l'Europe

FRANCE 3

Corse, Vaucluse, Var... Depuis lundi 24 juillet, 4 000 hectares de végétation sont partis en fumée.

Les pompiers ont lutté toute la nuit du lundi 24 juillet contre un véritable  brasier, sur les hauteurs de La Croix-Valmer (Var). Un incendie attisé par un vent très violent a ravagé 400 hectares dans un massif forestier difficile d'accès et comportant de nombreuses habitations. "C'est vraiment le vent notre grand problème", explique le capitaine des pompiers, Serge Deneubourg. A Ramatuelle (Var), une maison a été détruite par les flammes. Par chance, aucune victime n'est à déplorer.

Des moyens insuffisants

Ce mardi soir, la situation est sous contrôle et le feu n'avance plus. Cependant, le vent qui ne faiblit pas n'aide pas les pompiers. Malgré l'action des Canadair, la Guarigue et la Pinède ont laissé place à un paysage de désolation. Trois maisons ont été la proie des flammes et l'une d'elles a été entièrement détruite. Les habitants évacués ont pu rentrer chez eux, certains n'ont rien retrouvé. Plusieurs départs de feu ont été signalés en fin de journée près de Nîmes (Var). 20 avions, bombardiers d'eau et pompiers ont été mobilisés, mais la situation reste critique. Mardi 25 juillet, la France a demandé deux avions Canadair supplémentaires dans le cadre de l'aide européenne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne