Incendie : l'entrainement des pompiers

FRANCE 3

Les pompiers ont mis six heures à maîtriser l'incendie meurtrier du 4 février à Paris. Comment sont-ils formés à ce genre d'intervention ?

18 stagiaires de la caserne de Thionville, en Moselle, passent l'exercice de la cage de fumée, une cage exiguë et plongée dans le noir. Ils portent pour l'occasion une tenue de feu, un attirail qui pèse plus de 20 kg. "Il faut des capacités physiques et il faut un entrainement régulier de sorte à ne pas perdre ses habitudes", explique l'adjudant Régis Boncour, responsable de la formation incendie.

Un fond sonore avec des cris de victimes

Par binôme, les stagiaires doivent progresser dans cet espace confiné et rempli de fumée. Un fond sonore bruyant avec des cris de victimes est activé par les formateurs, l'objectif étant d'adapter ses sens pour être prêt en situation réelle. "C'est très intense à l'intérieur, on n'arrête pas. Il y a des obstacles à passer. Au fur et à mesure, on attend son binôme. En plus, on a trouvé une victime, donc il fallait la sortir coûte que coûte", commente Anais Sericola, caporale stagiaire, quelques minutes après la fin de l'exercice. Fin mars, les 18 stagiaires deviendront caporaux sapeurs-pompiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne