Incendie en Gironde : les habitants toujours évacués

FRANCE 3

Quatre jours après le feu déclaré en Gironde, les habitants de la région ne peuvent toujours pas rentrer chez eux.

C'est le feu de forêt le plus important de cinq ans. Quatre jours après l'incendie qui s'est déclaré en Gironde, la situation reste très délicate pour les habitants. À Pessac, dans le gymnase de la commune, des dizaines de lits de camp sont vides. Hier, dimanche 26 juillet, le gymnase qui accueillait les évacués s'est vidé petit à petit.

Depuis vendredi, un millier d'habitants ont dû quitter leur logement. La majorité d'entre eux sont hébergés par des amis ou de la famille. C'est le cas de Fabien Salvert qui a trouvé refuge chez ses parents, partis en vacances. "Quitter sa maison, c'est angoissant (...) mais je suis heureux de dormir dans mon ex-chambre, cela faisait six ans que ça ne m’était pas arrivé", explique-t-il à France 3.

Zone de sécurité

Pour lui, impossible de rentrer chez lui. Un périmètre de sécurité a été établi autour du quartier de sa maison. Le feu risque en effet à tout moment de reprendre. "C'est compliqué, ça rajoute un peu de stress, on n’a pas besoin de ça. Je peux comprendre qu'il y a des raisons de sécurité qui priment sur le reste", commente Fabien Salvert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne