Incendie dans l'Aude : les pompiers maintiennent la vigilance

FRANCE 3

150 pompiers sont toujours mobilisés pour éviter les reprises de feu dans l'Aude près de Monze. 900 hectares de végétation ont brûlé dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 août.

Sur des centaines d'hectares, des collines brûlées et un paysage de désolation noirci par les cendres. Les flammes se sont éteintes et se sont stoppées à quelques mètres des habitations, mais les pompiers sont toujours en alerte, 72 heures après le plus gros incendie de l'été en France survenu dans la nuit du mercredi 14 et jeudi 15 août.

Le feu n'a pas été totalement maîtrisé

Ce sont les fumerolles, des colonnes de fumée, qui inquiètent les pompiers. Le feu ne s'est pas totalement arrêté et couve sous les cendres. Les pompiers quadrillent toujours la zone et grattent au pied des arbres qui n'ont pas entièrement brûlé. "On remue la terre, on enlève les parties qui se sont brûlées (...) pour éviter que le feu ne reprenne", détaille Sébastien Malatiste, sapeur-pompier d'Ariège. Impossible de dire quand les pompiers partiront. La météo avec le vent reste très défavorable. Cet incendie dans l'Aude a déjà détruit 900 hectares.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne