Seine-Maritime : l'inquiétude des habitants de Quincampoix

FRANCE 2

Quincampoix (Seine-Maritime), à 15 kilomètres de Rouen, est toujours sous le coup d'interdictions après le passage du nuage de Lubrizol.

Mardi 1er octobre, cinq jours après l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), le panache de fumée est passé à Quincampoix, mais la crainte persiste. Lundi 30 septembre, les écoles ont rouvert. Certains habitants ont préféré partir de la ville dès le jeudi pour échapper aux odeurs et à la suie. Dans le centre équestre Lefebvre, les chevaux sont restés dans les box.

"On ne sait pas comment agir"

Alexandre Tanisien, maraîcher, connaît une situation plus compliquée. Depuis samedi 28 septembre, la vente est interdite en attendant les résultats d'analyse sur ses légumes. "Comme on n'a pas d'informations, on ne sait pas comment agir", s'inquiète une habitante, venue consulter un médecin. En attendant les résultats d'analyses plus poussés, les médecins ne peuvent cependant prescrire autre chose que du paracétamol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne