Lubrizol : la commission d'enquête du Sénat s'est rendue sur place

FRANCE 3

La commission d'enquête du Sénat a visité jeudi 24 octobre le site de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), incendiée le 26 septembre, afin d'évaluer comment les services de l'État ont géré cette crise. L'entreprise Normandie Logistique, voisine de Lubrizol, a commis plusieurs infractions pénales, apprend-on.

Les sénateurs sont venus enquêter sur le terrain, analyser l'enchaînement des faits et surtout rencontrer le personnel de l'usine, jeudi 24 octobre. Au PC de garde, ils entament un long échange avec les hommes de la sécurité de Lubrizol, présents dès le début de l'incendie. Ils étaient 14 le soir du drame. Les sénateurs veulent comprendre, déterminer le rôle de ces hommes, leurs formations, les moyens dont ils disposent, recueillir leurs témoignages et leurs inquiétudes, un mois après l'incendie. Les sénateurs peuvent respirer l'air ambiant et les mauvaises odeurs qui s'abattent sur la ville.

Normandie Logistique n'a pas commencé sa dépollution

Il faudra deux mois pour que les 160 fûts endommagés et potentiellement dangereux soient enlevés par un robot. Mais les mauvaises odeurs viendraient de l'usine voisine Normandie Logistique, qui n'a pas commencé sa dépollution en raison de la fragilité du bâtiment, selon le préfet de Normandie et de Seine-Maritime, Pierre-André Durand. Un mois après l'incendie, les questions sans réponses sont encore nombreuses. Aux sénateurs d'apporter quelques éclaircissements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne