Incendie de l'usine Lubrizol : les agriculteurs attendent des réponses

France 3

Après l'incendie de l'usine Lubrizol, un comité pour "la transparence et le dialogue" s'est tenu à Rouen (Seine-Maritime) vendredi 11 octobre. Les agriculteurs attendent la levée des séquestres.

Avec ses 90 vaches, Bruno Ledru, éleveur, attend impatiemment de pouvoir vendre à nouveau son lait. Depuis l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) jeudi 26 septembre, il a perdu au total 9 000 €. Le comité pour "la transparence et le dialogue" mis en place par les autorités s'est réuni pour la première fois vendredi 11 octobre. Industriels, agriculteurs, ministres et directeur de Lubrizol se trouvaient autour de la table. Didier Guillaume a annoncé que les analyses effectuées sur le lait ne révélaient rien d'anormal.

50 millions d'euros pour les agriculteurs

L'arrêté préfectoral autorisant la commercialisation du lait n'est pas encore pris officiellement, mais les agriculteurs sont confiants. "Ce serait un soulagement pour moi et tous mes collègues producteurs parce que c'est très dur de jeter le produit de notre travail", confie Bruno Ledru. L'entreprise Lubrizol devrait s'engager à verser 50 millions d'euros pour indemniser les agriculteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne