Incendie de l'usine Lubrizol : la reprise de l’activité autorisée

France 2

Le préfet de Seine-Maritime a annoncé qu'il signera l'arrêté pour autoriser la reprise de l'activité de l'usine Lubrizol vendredi 13 décembre. Plus de deux mois après l'incendie qui a ravagé le site, les riverains sont inquiets.

Le préfet de Seine-Maritime a rendu sa décision. Après une matinée de débat, la réouverture partielle de l'usine Lubrizol sera validée par un arrêté signé vendredi 13 décembre. "Ce qui a guidé l'action de l'État, c'est la sécurité, rien d'autre. Les réponses qui ont été apportées ont majoritairement convaincu", a indiqué Pierre-André Durand, préfet de Seine-Maritime. Pour les dirigeants du site, il y avait urgence à reprendre l'activité.

La reprise ne concernera qu'une partie de l'usine

Depuis fin septembre et l'incendie de l'usine, 370 salariés sont à l'arrêt. Mais la reprise ne concernera qu'une petite partie de l'usine préservée par les flammes. "C'est trop tôt, chaque chose en son temps. D'abord il faut dépolluer", estime Simon De Carvalho, coprésident de l'association des sinistrés de Lubrizol. Sur place, la dépollution continue, notamment l'extraction des 1 300 fûts de produits chimiques en partie endommagés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne